Repérages amiante et plomb avant travaux / démolition

POURQUOI :

1. Avant travaux :

Avant la réalisation de travaux affectant l’intérieur ou l’extérieur de bâtiments, tels que des projets de rénovation énergétique , de réhabilitation , d’entretien, de mise en sécurité ou de mise en conformité , le donneur d’ordre doit faire rechercher la présence de matériaux ou de produits contenant de l’amiante ( MCPA).Ces repérages seront transmis aux autorités en charge de la protection des travailleurs.

2. Avant démolition :

Avant la démolition d’un immeuble dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997, les propriétaires doivent faire réaliser un repérage des matériaux et produits de la liste C ( définie dans l’annexe 13-9 du Code de la Santé Publique) et de tous autres matériaux ou produits réputés contenir de l’amiante dont l’Opérateur aurait connaissance. Ce repérage est destructif et doit être transmis à toute personne appelée à concevoir et réaliser les travaux de démolition et joint au dossier de consultation des entreprises. 

L’objectif est d’assurer la protection des occupants et des salariés amenés à effectuer la démolition ou des travaux dans les immeubles bâtis.

QUI :

Nos Opérateurs réalisant les repérages amiante avant travaux ou démolition doivent être  certifiés « AMIANTE AVEC MENTION » et ont été formés à la prévention des risques d’exposition à l’amiante (Attestation  SS4).

EURODIEX est membre du réseau d’experts DEMOLDIAG dont les membres sont spécialisés et dotés d’un savoir-faire en matière de repérage amiante et se sont engagés à respecter une charte de qualité.

Les Experts du réseau DEMOLDIAG permettent aux propriétaires, maitres d’ouvrage, maitres d’œuvre de répondre aux diverses obligations qui leurs incombent en matière de repérage amiante et plomb avant travaux ou démolition

COMMENT :

Modalités d’intervention pour les repérages amiante

 

La première phase consiste à équiper les opérateurs à l’aide d’Equipements de Protections Individuels tels que la combinaison en polypropylène thermo soudée à usage unique, des sur-chaussures et des gants également à usage unique et un masque SCOTT de type Phantom PPR2000, qui apporte de l'air filtré conformément aux législations européennes pour les prélèvements d'amiante.

Toutes les jonctions entre équipements sont scellées à l’aide de scotch afin de protéger les opérateurs du risque amiante.

 

 

Les opérateurs installent une signalisation autour de la zone de travail par affichage, pose de rubalise de chantier et d’autocollant indiquant la nature du travail.

 

Démontage des coffrages, faux plafonds, gaines techniques afin de prélever tous les matériaux susceptibles de contenir de l’amiante.

 

Sur les matériaux solides (exemple : dalles de sols, conduits, colle de carrelage, …), un sondage est réalisé à l’aide d’outils à coupe douce (burin plat, burin pointu, maillet, …) afin d’éviter la dispersion de fibres d’amiante.

Pour les matériaux friables (flocages, calorifugeages, faux-plafonds, …) la procédure de prélèvement est la même mais avant de prélever, la matériau est imprégné soit à l’aide d’un pulvérisateur à eau ou d’imprégnant amiante (voir photo 7°)

 

Le prélèvement est effectué sous aspiration permanente à l’aide d’un aspirateur à filtration absolue

 

Un double ensachage du prélèvement est effectué et notation des indications concernant la nature des matériaux prélevés et la localisation précise avant envoi au laboratoire accrédité COFRAC.

 

Après le prélèvement, une aspiration et un nettoyage de la zone sont effectués. Le point de prélèvement est imprégné par pulvérisation d’une solution de fixation (composition à base de polymères en dispersion aqueuse).

Un nettoyage complet de tous les outils utilisés est effectué entre chaque prélèvement.

En fin d’intervention, une aspiration complète et une pulvérisation d’eau de la combinaison de l’opérateur sont réalisées. Un nettoyage complet des gants, de la visière et de la partie externe du filtre du masque ainsi que la ceinture de fixation et de la batterie est exécuté afin de supprimer complètement le risque amiante pour l’opérateur et son environnement.

Tous les équipements à usage unique ainsi que tous les déchets (lingettes nettoyantes, excès de matériaux prélevés, lames de cutter, …) sont double ensachés selon les recommandations et préconisations de l’inspection du travail et stockés provisoirement dans nos locaux en attente des résultats d’analyses. Si analyse positive, les déchets sont traités spécifiquement.

 

Nos certifications

DPE Bureaux Paris
Diagnostic avant travaux Seine-et-Marne